samedi 20 février 2016

#OnEstTousDesAmisPubliccs




C'est après une longue, longue trop longue absence, si je vous dis que j'ai hiberné, que je reviens avec un grand plaisir et une grande envie de ne plus vous lâcher ! Du tout, du tout !
Vous êtes ma thérapie, ce blog comme un psychologue me fait extériorisé les idées qui tourne trop rapidement dans ma tête.

Breffouille...

Me revoilà :D 

Vous connaissez mon amour pour ce phénomène, l'ami Kev Adams. C'est avec logique que je me suis allée voir Amis Publics. Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que je suis aller le voir avec beaucoup de "retenue", pour ne pas être accusée de jugement facile et non objectif par la présence de Kev.

commençons...

Je ne vous parlerais pas de la fiche technique du film, un copié-coller de wikipédia n'est pas le plus drôle à faire, n'y à lire ;)

Le thème du film ne vous aura pas échappez, les enfants malades du cancer. Comme beaucoup Ben (Paul Bartel) a fait les frais d'un "accident" chimique et enchaîne les chimios. Jusqu'au jour où il décide de Vivre ! Premier paradoxe, ne plus suivre les traitements qui sont techniquement là pour aider à guérir. Mais est ce pas plutôt une survie? Une survie entre 4 murs?
Etre comme les autres et vivre surtout comme les autres.
Surveillé par son frère Léo (Kev Adams) et ces potes : Franck (John Eledjam), Lounes (Majid Berhila), il rêve de braquages. Et c'est parti pour l'aventure qui tourne mal. Rejoins par Ana (Chloé Coulloud et tente de se sortir de ce mauvais pas.
Et qui ne se prendrai pas d'affection pour ces voleurs aux grands cœurs. Perso, ces "Robins des banques" sont de vrais héros! Un autre thème moins mi en avant lors des promotions et interview, le pouvoir et la puissance de l'argent des grandes entreprises. La société responsable de l'accident pouvant payer des avocats, donne le minimum aux familles des victimes, les laissant dans leurs malheurs.
Et rapidement au delà de réaliser le rêve de son petit frère, Léo prend cette affaire "d'injustice" à coeur, la possible explication du surnom "Robin".
Bien sûr et surtout ce film est fait pour changer la vision des gens sur la maladie enfantine. Ne pas juger, ne pas fuir la différence de ces enfants qu'ils veulent juste ressembler au communs des mortels et se fondre dans la foule.
Une aventure soudain propulsé par les réseaux sociaux, Léo et sa bande appel au soutiens des gens, et ils répondent présent. Le soutien et la solidarité est belle à voir.

Il est tellement dur de parler de ce film sans dévoiler toute l'histoire...

Un beau film, qui nous fait changer notre regard sur le monde. Qui nous perturbe, nous bouscule quelque peu. Un film contre la société, un film pour les enfants atteints de cancer (et bien d'autres maladies..) On découvre un nouveau Kev Adams plus grave, plus adulte peut être. Mais aussi de nouveaux acteurs talentueux et prometteurs. Je vous le recommande vraiment et pas juste parce qu’il y a Kev ;) Je vous le conseil car il peut changer l'opinion et le comportement de chacun. Nous montrer que le plus important n'est pas de vivre mais Vivre vraiment, simplement en rêvant.

Dernière chose je vous invite à découvrir la BO écrite par Marvin Dupré "Le départ". Écrite pour le film, Marvin Dupré signe j'en suis sûre un futur single ^^

Les amichoux sur ce, je vous laisse, des bisous :D

4 commentaires:

  1. J'aimerai tellement aller le voir ! IL faut que je trouve quelqu'un pour aller le voir avec moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah écoute tu l'as lu mais je le redis j'ai adoré ! Et si j'ai été c'est en partie grâce à ton avis !! :)

      Supprimer